• UN PUZZLE DIABOLIQUE

    nondit-mapUn puzzle diabolique

    (Le drame de Brazzaville a t-il un rapport avec la situation politique de la RD Congo ?)

                L'analyse approfondie des derniers malheureux événements de Brazzaville, nous renseigne que l'explosion du dépôt de munition du camp Mpila qui a coûté la vie a plus de 200 personnes et blessé presque 2000 autres semble ne pas être un accident. Mais ça a tout l'air d'être soit un sabotage ou un attentat !

     Et toujours dans cette hypothèse ,cet événement sanglant n'est pas à appréhender comme un acte isolé. Il s'incorpore(sauf preuve contraire, ce qui est tout à fait possible) dans le malheur que vit sa sœur et voisine la RD Congo.

                Remarquons d'abord qu'il y a en ce moment une campagne ,a l'instigation des certaines ONG (dont on sait aisément pour qui ,pourquoi et comment ils roulent généralement ),

    contre les avoirs des dirigeants qui sont à la tête des États pétroliers en Afrique centrale(Gabon, Congo et Guinée équatoriale).

                Même si ces présidents ne sont pas des parangons de bonne gestion et quelque vrai que puisse être ce qu'on leur reproche, la campagne qu'on leur mène n'est ni innocente ni désintéresse. Sinon on s'en serait pris à d'autres dirigeants plus corrompus qu'eux et qui ont beaucoup de biens en France(les Ben Ali et consorts)

                Dans la guerre pour l'affaiblissement et la balkanisation de la RD Congo et sa mise sous tutelle par le Rwanda pour le compte des États occidentaux facilement identifiables, tous les pays frontaliers sont rendus hostiles vis à vis de la RD Congo.

    Pour avoir cherché à maintenir au pouvoir quelqu'un de pro RD Congo en lui venant en aide JP Bemba paie le prix fort à la CPI .Et sous prétexte de traquer joseph Koni, les GI'S américains sont justement en Centrafrique. Pour quel but inavoué ?

                La seule frontière qui n'est pas encore au pas c'est celle du Congo Brazzaville. Souvenez vous des attaques des ingele qui ont fait paraître le Congo Brazzaville  comme leur base arrière.

    Puis l'épisode avec le General Munene qui s'est réfugié chez Sassou et de la hargne que les autorités de Kinshasa ont déployée  pour le faire extrader. Ce qui a contrasté énormément avec la mensuétude dont elles ont fait preuve à l'égard de deux généraux franchement criminels qui sont pour l'un (Nkundabatuare ) au Rwanda et pour l'autre (Bosco Ntaganda)au Congo pire ,incorporé au sein  même de l'armée nationale, bien que « recherché » par la Cour Pénale Internationale et commettant des larcins grave au vu et au su de tout le monde !

                Souvenez vous du voyage de Paul Kagame à Brazzaville en novembre 2010.  Ce n'était pas une visite d'amitié ni de courtoisie .Le but était de demander fermement au Président  Sassou de cesser de jouer au empêcheur de balkaniser en paix! Et même qu'il y est allé de son sempiternel couplet sur les génocidaires hutu que Brazzaville doit expulser et extrader vers le Rwanda! Faut avouer que l'argument a bien fonctionné avec la RD Congo (La France qui a organisée l'opération Turquoise n'a jamais été mise à contribution pour résoudre ce dossier.)

                La  menace qui plane contre le pouvoir de Kinshasa par la frontière Brazzavilloise et les velléité Sassou Nguessoéenne ( en complicité avec ses comparse du Gabon et de la Guinée )d'opposition  à l’hégémonie rwandaise en Afrique centrale vu que son  pays  a les moyens financiers pour tenir une longue guerre contre le Rwanda irrite en haut lieu !

    Ces trois dirigeants savent pertinemment que pour sécuriser ses approvisionnements en pétrole, les occidentaux (surtout leur patron)veulent mettre la main sur tous les pays du golfe de Guinée depuis l'Angola jusqu'au Nigeria.

    Vu sous cet angle, l’événement de Brazzaville est un avertissement contre Sassou, qui doit en même temps alarmer le Gabon et la Guinée équatoriale qui très bientôt, une fois qu'on aura fini de digérer la RD Congo ,ne serons qu'une bouchée vite avalée et réorganisée par le Rwanda pour le compte des commanditaires impitoyables et aux dents longues.

                L'examen de la géopolitique de cette partie du continent révèle pour le moment: un Soudan divisé, la RD Congo occupée ,humilié et presque balkanisée ,le Congo Brazza affaibli et presque dans la gueule du boa ,le Gabon et la Guinée à un pas de l'y suivre  et l'Angola qui après une longue guerre civile ,est stabilisé après que le Sao-Toméen qu'on a placé à sa tête aie accepté de brader ses énormes richesses. C'est ainsi que  le fils du pays qu'on a instrumentalisé dans ce but a  été éliminé. Transformant  ce pays en un autre gendarme des intérêts occidentaux en Afrique centrale et australe, un faiseur des rois...

    Et l'Europe qui se met a expulsé les Congolais à tours de bras, en même temps qu'elle inflige à d'autres "Congolais" des tracasseries de toute sorte (administrative, redressement fiscal...)

    Bref toutes les pièces de ce puzzle diabolique se mettent en place lentement mais sûrement, et sous nos yeux !

    Hypothèse à prendre au sérieux !

     

    Pour EDTV Kerwin MAYIZO !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :